SEARCH What's New

Encore Plus D'éthanol Qui S'en Vient

Par Brian Kenny

 

Si vous êtes l’une des nombreux utilisateurs de petits avions qui achètent de la gazoline automobile à la station d’essence toute proche pour une utilisation dans votre avion, S.V.P. notez que la gazoline avec de l’éthanol continue de proliférer. Prenez garde de ne pas utiliser de l’éthanol par erreur.

Depuis la dernière fois que j’ai écris un article sur l’éthanol dans la gazoline automobile, un nombre de provinces et le gouvernement fédéral ont joint la Saskatchewan et l’Ontario en mandatant l’utilisation d’éthanol dans la gazoline. Comme résultat, la majorité des stations des régions de Vancouver et Winnipeg ont de l’éthanol dans leur gazoline régulière et certaines en ont dans tous les grades d’essence.

Au début de l’automne, la région d’Ottawa sera convertie à l’essence régulière E10. En Ontario et au Québec, les stations de Pétro-Canada avec du 94 d’octane aux pompes auront 10% d’éthanol dans tous les grades. Dans les stations au détail qui n’ont pas le 94 d’octane, le 91 d’octane aux stations Pétro-Canada n’auront vraisemblablement pas d’éthanol. La seule façon d’être certain à n’importe quelle station ou avec n’importe quelle marque est de tester la gazoline. Ceci s’applique presque partout dans le pays.  Ce n’est pas difficile à faire.

Voici un test facile pour déterminer la présence d’alcool dans le carburant.

  • Dans un cylindre transparent de petit diamètre, verser environ 10ml d’eau et marquez clairement le niveau d’eau.
  • Ajoutez approximativement 100ml de carburant à tester.
  • Brassez vigoureusement le cylindre et laissez reposer.
  • Si, après un temps de repos, il est apparent que le volume d’eau au fond du cylindre a augmenté, il y a de l’alcool présent.

En 2010 et durant 2011, à cause des mandats provinciaux et fédéral, davantage de stations dans la région d’Edmonton et au Nouveau-Brunswick commenceront à avoir de l’éthanol dans la gazoline. Plus de stations joindront

Pétro-Canada dans la région de Montréal et dans le reste du Québec.

Prenez donc garde, juste parce que c’était OK d’utiliser de la gazoline automobile, ce n’est peut-être plus le cas maintenant ou dans un futur rapproché.

Brian Kenney est un expert dans la qualité des carburants avec une compagnie pétrolière majeure. Il est responsable des spécifications du carburant automobile et aviation. Il est propriétaire d’avions et il opère un avion de construction amateur ainsi qu’un avion certifié avec un CTS (Certificat de type supplémentaire) pour l’utilisation de carburant automobile.