SEARCH What's New

Le programme de remplacement des radios VHF: plus de 50M$

 

Récemment, Nav Canada a annoncé le début d’un programme visant à remplacer les radios VHF datant du début des années 80 et qui arrivent à la fin de leur vie utile. Les radios en commande seront configurés pour un espacement de fréquence de 25 Khz, ce qui est conforme aux assignations actuelles de fréquences au Canada et aux États-Unis. Même s’il sera possible de reconfigurer pour un espacement de 8.33 Khz à partir d’un changement de logiciel, la compagnie n’a aucun plan du genre, ce qui veut dire qu’il n’y a aucun besoin pour vous de remplacer votre radio VHF dans votre avion.

Les radios qui seront remplacés sont utilisés tous les jours par les contrôleurs du trafic aérien et les spécialistes en information de vol afin de fournir l’information, les conseils et les instructions aux pilotes qui volent dans l’espace aérien du Canada.

Ils seront remplacés lors d’une rénovation de plus de 50 millions $ qui sera conduite sur une période de huit ans par Nav Canada, le propriétaire et l’opérateur du système de navigation aérienne, en conjonction avec Park Air Systems Limited et SolaCom Technologies Inc.

Le projet débutera avec le remplacement de 115 paires de radios à l’Aéroport de Calgary, au Centre de contrôle de la région de Toronto et à la Tour de contrôle de Toronto située à l’Aéroport international Lester B. Pearson.

Au total, le projet verra plus de 2,000 vieux radios VHF Garrett remplacés par de la technologie moderne à quelques 320 sites à travers le pays.

Les nouveaux radios seront plus fiables et plus faciles à entretenir que les vieux radios qu’ils remplaceront, et ils transmettront à une plus haute puissance, ce qui veut dire une réception plus claire pour les pilotes. Les radios seront configurés pour un espacement de fréquence de 25 Khz, ce qui correspond aux assignations de fréquences aux Canada et aux États-Unis.

La seule raison qui pourrait réduire l’espacement des fréquences au Canada serait si la demande pour les fréquences excédait l’offre, ce qui pourrait arriver à un certain point dans le futur près de la frontière avec les États-Unis, où Nav Canada et la FAA (en anglais: Federal Aviation Agency) coordonnent toutes les assignations de fréquences pour éliminer l’interférence.

Nav Canada reconnaît que toute réduction dans l’espacement dans la bande VHF obligerait la majorité des propriétaires d’avions à subir de lourdes dépenses afin de remplacer les radios des avions. Si on en vient au point où l’espacement à 8.33 Khz est nécessaire pour maintenir la viabilité des communications VHF, le coût et le dérangement imposé aux clients serait une considération-clé dans la façon dont les nouvelles fréquences seraient allouées.

Tout changement serait fait en consultation avec la COPA et les autres clients, et il y aurait amplement de préavis qui serait fourni, a mentionné Rudy Kellar de Nav Canada.

Ainsi donc, il n’y a aucun besoin d’investir dans de nouveaux radios d’avions dans un avenir rapproché et Nav Canada consultera et fournira amplement de temps pour effectuer le changement, si jamais le besoin se fait sentir.

Entre temps, Nav Canada planifie de débuter le développement d’un plan global des communications aviation d’ici les quelques prochains mois, et une pleine consultation sera faite avec tous les segments de la communauté aéronautique. Cette consultation considérera la manière de prendre le plein avantage des communications satellites par voix et liaisons de données (en anglais: data link) maintenant utilisées par les lignes aériennes dans le nord et dans l’Atlantique nord, de même que les communications VHF utilisées partout au Canada. Consultez le site internet de Nav Canada www.navcanada.ca pour plus d’information.