SEARCH What's New

Frais d'atterrissage suspendus pour marquer les 100 ans de vol au Canada

 

Pour souligner les 100 ans de vol au Canada, L'Aéroport international John C. Munro de Hamilton annule les frais d'atterrissage pour les avions privés enregistrés de moins de 2,000 kilos de poids maximal au décollage d'ici à la fin de 2009.

Richard Koroscil, Président et Chef exécutif de l'aéroport, veut souligner l'occasion en reconnaissant la contribution des aviateurs à notre riche histoire aéronautique du Canada.

"L'aéroport d’Hamilton a été construit sur ce site en 1940. C'était une facilité d'entraînement militaire aux usages multiples tels que l'entraînement en vol, la navigation aérienne, la télégraphie et le tir aérien. Nous avons fait beaucoup de chemin depuis.

"L'Aéroport international d'Hamilton est maintenant le plus gros aéroport de fret aérien multi-modal au pays. Il offre aussi aux passagers plus de 20 destinations d'un bout à l'autre du pays avec WestJet; des vols vers l'Angleterre, l'Écosse et l'Irlande avec Flyglobespan et des vols nolisés saisonniers en hiver vers les destinations ensoleillées populaires," a déclaré Koroscil.

L'Aéroport d'Hamilton est aussi le siège social du Canadian Warplane Heritage Museum (CWHM). Des invités de partout au monde font le voyage pour visiter cette facilité de classe mondiale.

Le CWHM est un musée vivant mettant en vedette les avions utilisés par les Canadiens depuis le début de la Deuxième guerre mondiale jusqu'à ce jour. Du stationnement pour le trafic itinérant est disponible au musée pour les visiteurs qui arrivent par la voie des airs.

L'Aéroport international d'Hamilton met en place le programme sans frais d'atterrissage juste à temps pour Flyfest 2009, qui aura lieu durant la fin de semaine du 20-21 juin.

Flyfest est une merveilleuse fin de semaine pour les amateurs en aviation. C'est un des évènements annuels les plus populaires mis de l'avant par le CWHM. Visitez le musée and voyez les avions en visite qui seront en démonstration provenant entre autres des Ailes d’époque du Canada, des Forces canadiennes et de Russel Aviation Group.

Les avions du musée voleront durant toute la fin de semaine. Visitez www.warplane.com pour plus de détails.

Cette annonce est un heureux pas dans la bonne direction afin de rendre l'Aéroport d'Hamilton amical envers l'aviation générale. La COPA avait rappelé à la gestion de l'aéroport à plusieurs reprises durant les dix dernières années que leur politique de frais envers l'aviation générale était dommageable.

Durant cette période de temps, plusieurs entités ont disparu de l'aéroport, incluant le Club de vol d'Hamilton et le Chapitre local de la EAA (Experimental Aircraft Association), principalement dû aux frais qui leur étaient chargés.

Le transfert récent de la Canadian Aviation Expo(CAE) à Hamilton, dans laquelle la COPA est un commanditaire majeur, a mis en lumière comment le fait d'annuler les frais d'atterrissage pouvait améliorer l'attrait de l'aéroport envers notre secteur. La COPA avait mis comme condition à notre participation, qu'il ne devait pas y avoir de frais. Nous avons aussi suggéré qu'il ne devrait pas y avoir de frais lorsque les pilotes viennent visiter le Canadian Warplane Heritage Museum.

Le Rendez-vous aérien de la CAE fut un énorme succès et la gestion de l'aéroport a constaté à quel point un geste amical tel que celui d'éliminer les frais d'atterrissage peut générer du trafic.

J'encourage les membres à visiter l'aéroport et le musée cette année afin de démontrer notre support et, très important, de démontrer à la gestion qu'ils sont sensibles aux frais et qu'ils vont patronner les aéroports qui sont raisonnables dans leur approche envers notre secteur.

Kevin Psutka

Président et Chef exécutif de la COPA