SEARCH What's New

Le saviez-vous…

 

À propos de la tricherie aux examens de TC?

C’est étrange, mais il y a eu récemment quelques cas rapportés de tricherie aux examens écrits de Transports Canada (TC). La majorité des instances ont été des cas de gens qui prenaient le test tout en essayant de passer en contrebande des notes écrites sur les questions de la session d’examen après que l’examen ait été écrit.

Ceux qui ont été pris sur le fait ont été surpris de trouver que non seulement ils échouent l’examen, mais que les conséquences sont pires qu’ils avaient imaginé.

Les règlements sont tous dans le RAC 400.2 qui dit ceci:

400.02(1) Sauf autorisation du surveillant, il est interdit dans le cas d'un examen écrit de faire ou de tenter de faire ce qui suit:

a) copier ou enlever d'un endroit le texte de l'examen ou toute partie de celui-ci;

b) donner à quiconque ou accepter de quiconque une copie du texte de l'examen ou de toute partie de celui-ci;

c) aider quiconque ou accepter de l'aide de quiconque pendant l'examen;

d) subir l'examen ou toute partie de celui-ci pour le compte d'une autre personne;

e) utiliser tout matériel ou toute documentation pendant l'examen.

(2) La personne qui accomplit un acte interdit par le paragraphe (1) échoue à l’examen et ne peut se présenter à tout autre examen pendant l’année qui suit.

La pénalité peut être un choc, spécialement pour les nouveaux pilotes qui comptent finir leur licence pour ensuite se trouver un emploi – soudainement vos plans sont retardés d’une année.

Il n’importe guère qui sont ceux à qui ces questions passées en contrebande devaient bénéficier – le fait de tricher durant les examens de TC n’est pas une bonne façon de faire votre marque en aviation!