SEARCH What's New

Journey to New Orleans

By Lisette Quirion and Daniel Parent

 

Lisette and Daniel’s long planned trip to New Orleans, which they had postponed because of hurricane Katrina, finally took place in April 2007. Their travel south of Montréal and along the East U.S. Coast in their Mooney went well, but as in all such endeavours, it was not uneventful.

Their first hurdle was to overcome another kind of atmospheric event, namely a late spring snow storm which occurred 24 hours prior to their planned departure and left 40 cm of snow on the airport. Because the local snow clearing equipment was unable to clear all taxiways and the front of the private hangars, Daniel had to plow a 15 foot wide by 500 foot long path the night before with his 30 inch Colombia blower.

Their trip south went well, but Mother Nature had a couple of kinks waiting for them further down the road. Customs was cleared at BTV and they had an uneventful flight down the magnificent Hudson River below 1,000 feet AGL through New York City along the way to Georgetown (Delaware). They were rained out the next day but a large shopping centre nearby saved the day for Lisette.

Typical frontal passage means high winds, turbulence and stratus clouds at lower levels. The first 30 minutes of their flight to McKinnon, Georgia had a bumpy ride bucking winds of 53 knots at 3,000 feet and 61 knots at 6,000 feet before they succeeded in getting above scattered clouds in smooth air and stiff beam winds.

They had to step climb to 12,500 feet to remain in smooth air, got a 247 knot ground speed during a momentarily turn eastward during their descent and, of course, got another bumpy ride during the last portion of that flight. Arrival at Lakefront Airport, New Orleans was at 20:00 after over flying forest fires in Georgia.

In their rental car the next day, they visited the French Quarter in the morning and took a cruise on the Mississippi in a paddle boat in the evening. Nest day saw them visiting a sugar cane plantation, shopping in FQ and having a taste of night life along Bourbon Ave. and the Jazz Festival, where beer for $1 can be drank on the street.

Arrival at Kissimee Florida after a 3.5 hour flight with Sun ‘n Fun the next day, a quick stroll through the kiosks and a great air show. They flew down to Pocono Beach on Saturday where their faithful Mooney took a rest during their enjoyable seven-day Caribbean cruise.

Daniel and Lisette had a relatively uneventful flight back as far as Linden, New Jersey, but Mother Nature spoke again. They had to stay overnight due to rain and were only able to proceed through NYC and as far as Robertson, Connecticut the next day.

They again faced bad weather the next day but managed to follow the Hudson Valley past Burlington to Bromont for Customs and the to Drummondville. Both having to get back to work the following day, the trip was completed in a rental car. The Mooney was flown to home base after work the next day.

A typical long range VFR trip turned out to be quite an adventure. Total flying time was 31 hours.



Vol-voyage à la Nouvelle-Orléans

Par Lisette et Daniel

 

Un de nos projets de longue date pour Lisette et moi était de visiter la Nouvelle-Orléans. L’ouragan Katrina en 2004 à retardé le voyage. Donc, 2 ans après le désastre, nous avons décidé de faire notre visite.

J’avais projeté de décoller le plus tôt possible soit le 14 avril 2007 mais dans la nuit du 12 au 13 avril, il tombe un pied et demi de neige. Comme la machinerie a seulement le temps de déblayer la piste pendant toute la journée, j’ai du nettoyer 1.5 pieds de neige par 15 pieds de largeur sur 500 pieds de longueur jusqu’à la piste avec mon petit souffleur Columbia de 30 pouces de largeur. J’ai terminé à minuit la veille du départ.

Donc décollage à 8:30 heures le 14 avril pour KBTV Burlington (Vermont) mais détourner à St-Hyacinthe (CSU3) à cause de la mauvaise température. Redécollé à 12:30 heures pour KBTV et passer les douanes. Plan de vol pour KGED Georgestown (Delaware) en survolant la Hudson River jusqu’à New York en passant au-dessus de la rivière et à la hauteur des gratte-ciels pour sortir au sud par le Verrazano Bridge. Nous passons dans la ville au-dessus de la Hudson River (UNICOM 123.05) en-dessous de 1000 pieds sans parler au contrôle de New York. Très impressionnant à voir....

Arrivée à KGED Georgestown (Delaware) à 17:00 heures pour le souper au restaurant de l’aéroport et pour passer la nuit. Le lendemain, nous sommes cloués au sol par la pluie mais il y a un centre d’achat près du motel. Ma co-pilote est ravie et je suis pardonné pour le temps d’attente à ne rien faire. Finalement la journée se passe bien en magasinant.

Le lundi, il ne pleut plus mais les vents sont très forts: 53 nœuds @ 3000 pieds et 61 nœuds @ 6000-pieds. Je sais maintenant pourquoi je n’aime pas les manèges de carnaval. Je souligne l’endurance de ma conjointe et co-pilote dans ces conditions de fortes turbulences. Décollage à 9:30 heures, altitude 2000 pieds pendant 30 minutes, jusqu’à ce que le ciel soit épars et qu’on puisse monter par-dessus de la base des nuages.

Plus de turbulence mais la vitesse est basse si on prend un cap vers la Nouvelle-Orléans. Nous décidons donc de nous diriger plus au sud vers la Floride. La vitesse est redevenu normale mais avons dû monter graduellement à 6,500, 8,500, 10,500, 12,500 pieds pour rester au-dessus des nuages sans turbulence. Fait cocasse pendant la descente, j’ai dû prendre un cap vers l’est pour éviter d’entrer dans un nuage et le GPS à indiquer 247 nœuds vitesse sol.

Donc atterri à (KSSI) McKinnon, Georgie dans la turbulence. Le FBO nous prête une auto pour le dîner au restaurant. Après nous faisons le plein et un plan de vol pour la Nouvelle-Orléans

Décollage à 16:30 heures par temps clair et sans turbulences Arrivé à KNEW New-Orleans, Lakefront airport à 20:00 heures en survolant des feux de forêts en Georgie. Nous gagnons une heure de fuseau horaire.

Nous louons une auto au FBO et nous rendons directement au motel. Le lendemain c’est la visite du French Quarter en avant-midi et une croisière sur un bateau à aubes sur le Mississipi. Le lendemain, visite d’une plantation de canne à sucre, magasinage dans le French Quarter et Night life sur la Bourbon Street ave leFestival de Jazz. En passant, la bière ($1.00) est permise sur la rue.

Le jeudi, après 3:30 heures de vol, nous atterrissons à KISM Kissimee Floride. Le lendemain matin, nous décollons pour Lakeland et passons la journée à SUN & FUN. Rencontre d’un de nos couples d’amis déjà sur place avec une magnifique journée ensoleillée. Visite des kiosques en avant-midi et un bon spectacle aérien en après-midi. Nous redécollons à 18:00 heures pour Kissimee et loger au même motel.

Samedi, nous décollons à 10:00 heures pour KPMP Pompano Beach. Notre Mooney prendra un repos bien mérité d’une semaine car nous faisons une croisière dans les Caraïbes pour les 7 prochains jours.

Au retour de la croisière, samedi matin, plan de vol pour KCPC Whiteville Caroline du nord. Beau vol VFR à 6500 pieds, nuages épars et ciel clair. Dîner et plein de carburant pour KLDJ Linden New Jersey. Cette fois-ci, encore de la turbulence, mais nous sommes montés à 9,500 pieds pour l’éviter. Cependant à 100 milles de New York, nous avons dû descendre à 3000 pieds et passer en-dessous de nuages menaçants qui s’élevaient jusqu’à 14,000 pieds. La FSS m’avait averti qu’un SIGMET était émis pour cette région. Atterri à 17:00 heures à New York. Le motel Swan vient nous chercher et il y a même un restaurant.

Le lendemain, en repassant par la Hudson River, la température nous permet de nous rendre seulement à K4B8 Robertson Connecticut où nous passons la nuit chez un de mes oncles.

Le lundi matin, la météo n’est pas bonne pour rentrer à CYSG St-Georges, Québec via Sherbrooke mais elle nous permet de nous rendre à CZBM Bromont, Québec pour les douanes.

Encore là, la vallée de la Hudson River nous a servi pour remonter jusqu’à KBTV Burlington Vermont et Bromont par la suite.

J’ai pu me rendre à CSC3 Drummondville, Québec, mais nous y avons rencontré un mûr de pluie et de brouillard. Nous avons donc loué une voiture et rentré à St-Georges par la route. Le lendemain soir, je suis retourné chercher notre Mooney et rentré à la maison mardi soir à 19:00 heures.

Voilà ce fût toute une aventure avec une co-pilote remarquable et à notre actif 31 heures de vol et plein d’histoire à raconter