SEARCH What's New

Message du Président du Conseil d’administration

 

Élection partielle, statuts, au revoirs

J’ai du regret à vous annoncer deux ouvertures qui viennent de se produire au Conseil d’administration.  En janvier, notre Directeur du nord de l’Ontario, Peter Martin, a dû résigner pour des raisons personnelles. Peter est un individu enthousiaste qui a tenu un engagement personnel fort envers la COPA. En plus de servir au Conseil durant trois ans, Peter a mis beaucoup d’efforts à aider le Comité des hydravions à travailler dans le dossier des problèmes d’accès aux hydravions dans la région du Lac Temagami. Son expérience auprès du Gouvernement de l’Ontario a été de grande valeur dans cet effort.

Puisque que Peter n’avait qu’un an à faire dans son terme comme Directeur, le Conseil a décidé de le remplacer par le biais d’une nomination intérimaire. Le mot a été lancé dans nos escadrilles COPA du nord de l’Ontario pour trouver des gens intéressés à soumettre leur nom et une nomination sera faite lors de la réunion du Conseil en mars à Winnipeg.

Une autre vacance surviendra au 31 mai prochain. Darin Graham, l’un des trois Directeurs du sud de l’Ontario, a annoncé sa résignation du Conseil à cause d’un prochain déménagement en Nouvelle-Zélande en juin.

Même si Darin est déçu de quitter le Conseil, il poursuivra une excellente opportunité de carrière en Nouvelle-Zélande.  Darin a fourni une contribution significative à la COPA durant sa période au Conseil. Il a travaillé fort à coordonner le processus de planification stratégique que nous venons de traverser l’an dernier et il a utilisé efficacement son expérience académique et son sens des affaires durant les délibérations du Conseil.

Comme il reste trois ans dans le terme courant de Darin en tant que Directeur, le Conseil a décidé de convoquer une élection partielle pour remplir ce poste. Les détails au sujet de l’élection partielle et de l’appel des nominations se retrouve un peu plus loin dans cette édition.

Au nom de tous les Directeurs, j’aimerais remercier Peter Martin et Darin Graham pour leur service à la COPA et pour l’inspiration qu’ils ont apportée au Conseil. Ce fut un plaisir de travailler avec chacun d’eux et nous leur souhaitons beaucoup de succès dans le futur.

Dans un autre ordre d’idées, le Comité de révision des statuts au Conseil a travaillé diligemment envers une revue complète des statuts de la COPA, du Fond spécial d’action de la COPA Inc. et de la Fondation de la sécurité aérienne COPA.

Les statuts tendent évoluer dans le temps lorsque des amendements sont faits pour accommoder les nouvelles façons de faire les choses et les nouveaux processus; et ceci résulte souvent dans le développement d’inconsistances. Comme la COPA a été fondée il y a plus de 50 ans, le temps était venu de faire une revue majeure de tous les trois genres de statuts afin de s’assurer qu’ils reflètent la façon dont on fait les choses aujourd’hui et qu’ils sont consistants entre les organisations, tout en étant en règle avec la Loi sur les corporations.

Cette initiative a résulté de la planification stratégique que nous avons faite l’an dernier et, en Octobre, le Comité a débuté ses travaux. Ray Hawco, Directeur de Terre-Neuve et du Labrador, préside le Comité qui inclut John Davidson, Directeur du Manitoba et du Nunavut; Jane Guertin, Gérante du Bureau de la COPA, et moi-même.

Déjà bien des heures ont été consacrées à ce projet. Au moment d’aller sous presse, le Comité a complété sa revue initiale et a développé un nouvel ensemble proposé de statuts. Le Comité exécutif a révisé la proposition et le tout est maintenant à être révisé par notre conseiller légal. Je m’attends à ce que la proposition finale servant à mettre à jour les statuts soit révisée par le Conseil de direction à la réunion de mars.

Suivant cela et après une dernière révision par notre conseiller légal, les nouveaux statuts proposés seront publiés dans l’édition de juin du journal COPA Flight pour être révisés par les membres avant la Réunion générale annuelle en juillet.

Ceci a constitué un effort majeur mais cela en valait la peine car plusieurs changements techniques ont résulté en un nettoyage des inconsistances et ambiguïtés qui existaient à travers les trois documents. Le résultat est un ensemble clair et concis de statuts qui nous l’espérons rendra la gouvernance et l’opération de votre organisation  plus performante et efficace dans le futur.

Faites tourner votre hélice.