SEARCH What's New

Tant d’ouvrage accompli par trop peu

 

Au moment d’écrire ces quelques lignes pour ma chronique d’août, j’en suis à quelques jours de me diriger vers notre Convention nationale 2008 à St. Thomas, Ontario.

Les officiers élus de la COPA servent chacun pour un terme de deux ans, et cette année marque la fin de ce mandat. À notre réunion du Conseil d’administration à St. Thomas le 11 juillet prochain, votre Conseil élira un nouveau Président du Conseil, des Vice Présidents pour l’est et l’ouest, un Secrétaire et un Trésorier pour un nouveau mandat de deux ans.

Quand viendra le temps pour vous de lire ces lignes, un nouveau groupe d’officiers sera en poste pour continuer le travail durant les deux prochaines années. Certaines des positions pourraient être occupées par les mêmes Directeurs, d’autres par de nouveaux Directeurs. Ce que je ferai à ce moment là demeure encore une question non résolue. Je veux donc me saisir de cette opportunité afin de vous faire part de certaines réflexions provenant de mon expérience comme Président du Conseil d’administration durant les deux dernières années.

J’ai eu la possibilité d’être beaucoup plus près de l’action comme Président du Conseil, comparé à mon précédent poste de Directeur. S’il y a une chose que je peux vous assurer, c’est que vous avez un groupe de gens très compétent et dédié qui travaille pour vous à la COPA. Je l’ai dit à maintes reprises et je le redis encore. Personne au Canada ne travaille aussi fort pour préserver notre liberté de voler que notre Président, Kevin Psutka. Kevin est extrêmement bien informé et entièrement dévoué envers l’aviation personnelle. Nous sommes chanceux de l’avoir parmi nous.

Durant les deux dernières années, Kevin a fait beaucoup de réorganisation constructive, ou de ré- engineering, comme on dit dans le monde corporatif. Le résultat en est une organisation réellement solide de neuf personnes très compétentes qui travaillent pour vous, nos membres. Consultez la troisième page de ce journal ou dans la section «Contact us» de notre site internet pour voir exactement qui remplit quelle tâche.

Si vous vous arrêter à penser à ce que la COPA fait pour vous, la somme de travail accompli par seulement neuf personnes est stupéfiante. Ils obtiennent une moyenne d’applications ou de renouvellements de 70 membres par jour, fournissent une assistance par téléphone ou par courriel à un grand nombre de nos 18,000 membres tous les jours au sujet d’une variété de questions de l’heure, publient un journal de 80 pages à tous les mois et s’occupent de la publicité qui sert à en défrayer le coût, gèrent une variété de programmes et de bénéfices aux membres, font la gestion financière et les activités comptables d’une organisation de dimension moyenne, transigent avec les régulateurs, les fournisseurs de services aéronautiques, et les divers ministères du gouvernement sur toute une série de sujets, petits et grands, et bien plus encore.

Pensez-y la prochaine fois que vous vous demanderez pourquoi la COPA ne travaille-t-elle pas sur un certain sujet que vous considérez comme important. Le montant de travail accompli pour vos frais d’adhésion de 55$ est un témoignage de l’efficacité du personnel de la COPA, mais ce montant de 55$ ne peut pas tout accomplir.

Plus encore est nécessaire afin de gérer le flot constant de défis à notre liberté de voler. Le Fond spécial d’action rend possible l’emploi de consultants et d’experts légaux afin de combattre les très gros problèmes. La COPA a récemment lancé une campagne de levée de fonds afin d’obtenir des dons supplémentaires au Fond spécial d’action en vue de continuer ce travail car les défis continuent à grandir.

Ce que je trouve frustrant, c’est qu’il y a un autre 16,000 pilotes qui sont là à bénéficier de tout cet excellent travail de soutien que la COPA accomplit, mais qui choisissent de ne pas supporter ce travail en devenant membres de la COPA. Ceci est une chose sur laquelle nous devrions travailler à remédier en amenant dans nos rangs des nouveaux membres de ce groupe.

Ce fut pour moi un honneur de travailler en tant que Président du Conseil d’administration durant les deux dernières années et j’aurai plaisir à continuer de contribuer autant que je peux afin de supporter la Mission de la COPA: «L’Association canadienne des pilotes et propriétaires d’aéronefs vise à la promotion et la protection de l’aviation personnelle en tant que partie précieuse, intégrale et soutenable de la communauté canadienne.»

Continuez à faire tourner votre hélice.