SEARCH What's New

Le Fonds spécial d’action a besoin de vous

 

C’est le temps de l’année où plusieurs escadrilles COPA planifient un repas annuel. Pour certaines, ce sera une célébration de Noël tandis que plusieurs autres choisissent d’éviter complètement la période de Noël et de tenir leurs célébrations en janvier ou février. Peu importe le moment, votre escadrille peut aider une cause très importante.

Il y a deux ans, nous avons fait un appel pour des dons afin d’augmenter notre Fonds spécial d’action parce que les frais légaux pour combattre nos multiples batailles juridiques coûtent plus cher que l’intérêt qui vient renflouer le fonds. Nous voulons augmenter le fonds jusqu’à 2 millions $ par rapport au niveau actuel de 1 million $ afin de garantir que nous avons les fonds disponibles lorsqu’ils seront vraiment nécessaires. Au cours des deux dernières années, les contributions au fonds ont été de 58,000$ seulement. On est donc très loin du million de dollars.

Trois escadrilles COPA se sont signalées avec de larges dons, le plus gros étant de 2,000$. En utilisant ceci comme exemple, je fais une requête à toutes les escadrilles COPA de faire quelque chose afin de ramasser des fonds pour le Fonds spécial d’action. Si vous avez un évènement hivernal déjà planifié, ajoutez-y une petite levée de fonds. Voici quelque idées à ce sujet.

Une vente aux encans silencieuse lors du repas annuel de l’escadrille peut représenter beaucoup de plaisir en même temps que de ramasser des fonds. Ne demandez pas seulement aux membres d’apporter des items à donner à l’encan, mais allez également sollicitez des dons de compagnies. Laissez-les savoir pourquoi vous ramassez des fonds et la majorité vont aider en donnant de leur marchandise.

Et ne limitez pas l’encan aux articles pour pilotes seulement. Pour obtenir les meilleurs résultats, assurez-vous qu’au moins la moitié des items intéresseront les épouses. Si vous obtenez une participation de 70 ou 80 personnes à votre repas, vous pouvez facilement ramasser 1,000$.

Dites aux membres que tous les argents recueillis iront au Fonds spécial d’action et ils seront portés à être plus généreux dans leurs enchères. Vous pouvez aussi ajouter un montant de 5$ au prix du billet de repas si vous leur dites où ira cet argent.

Une escadrille avec laquelle je suis familier organise une tombola à chaque année afin de ramasser des fonds et d’encourager les membres à renouveler leur adhésion à temps. Ils offrent habituellement quelque chose d’une valeur d’environ 500$, tel qu’un radio portatif ou des outils électriques. Seulement les membres qui renouvellent avant le Nouvel An sont éligibles pour acheter un billet et le tirage prend place en février. De façon typique, ils génèrent un profit de 800$ de cet évènement.

Vous pouvez aussi faire des tombolas lors de vos réunions mensuelles. À peu près tout le monde possède du bon matériel qu’ils sont prêts à donner pour un tirage. Collectionnez une demi-douzaine de ces choses et vendez des billets durant la réunion, laissez les gagnants choisir leur prix et continuez le tirage jusqu’à ce que tous les items soient gagnés. Vendez les billets à 1$ ou 3 billets pour 2$ et vous pourriez ramasser 50$ ou 100$ à chaque réunion.

La prochaine fois que vos membres se réuniront pour un vol de groupe pour déguster ce fameux hamburger à 100$, offrez de prendre à bord un passager en échange d’un don de 20$ au Fonds spécial d’action. Si vous y allez avec des sièges vides, cela ne coûtera rien d’extra.

Je réalise que les escadrilles ont besoin de faire certaines de ces choses pour ramasser de l’argent pour leurs propres activités, mais s’il-vous-plaît, pensez à dédier votre levée de fonds pour le Fonds spécial d’action durant l’hiver. Juste pour le plaisir, essayez quelque chose que vous n’avez pas encore fait spécialement pour le fonds.

Il y aura un rapport spécial au sujet de certains des litiges courants qui sont présentement financés par le Fonds spécial d’action dans notre prochaine parution de COPA Flight. S’il-vous-plaît, surveillez cet article et lisez-le attentivement. J’expliquerai en détail pourquoi il est critique que la COPA puisse continuer à combattre ces cas qui continuent à apparaître et menacer notre liberté de voler.

Continuez à faire tourner votre hélice cet hiver.