SEARCH What's New

Groupe de travail révise le processus de gouvernance

 

La gouvernance d’une organisation à but non lucratif peut prendre plusieurs formes et peut aller de structures relativement simples à des structures de gouvernance très complexes. Peu importe la forme qu’il prend, le Conseil d’administration devrait périodiquement s’asseoir et réviser comment le travail de gouvernance est accompli dans leur organisation et comment trouver des manières d’améliorer l’efficience et l’efficacité.

En juin 2010, votre Conseil d’administration a décidé qu’il était temps de faire une révision de la gouvernance et il a établi un groupe de travail pour faire justement ceci. Le Groupe de travail au sujet de la gouvernance (GTG) consistait de quatre directeurs, du Président et Chef exécutif, d’un consultant avec de l‘expertise en la matière et du Président du Conseil d’administration. Le mandat a été de faire une révision compréhensive des besoins de gouvernance de la COPA, des besoins de représentation régionale, comment ceux-ci sont présentement satisfaits et où des améliorations peuvent être faites. Le terme du GTG était de 12 mois, période durant laquelle le GTG ferait rapport au Conseil à plusieurs reprises avec des recommandations et il raffinerait son travail basé sur la réponse du Conseil.

La gouvernance de base d’une organisation à but non lucratif fait appel à une vérification consistante, des politiques cohésives, de la direction, des procédés et des droits de décision pour des domaines donnés de responsabilités au sein de l’organisation. Ceci est le travail qui est accompli durant les réunions du conseil et les réunions de comité. Notre structure a grandi bien au delà de cela. Les 15 directeurs volontaires de la COPA sont élus démocratiquement sur une base régionale à partir de neuf régions à travers le pays. En plus de leur travail de gouvernance, on compte sur ces volontaires pour étendre l’efficacité de la COPA en représentant la COPA dans leurs régions, en identifiant et en travaillant sur des questions régionales et en supportant et en développant notre système des escadrilles COPA (133 escadrilles actives à travers le Canada).

Le GTG a fait beaucoup de recherche durant les premiers mois. Il a regardé comment les autres associations aéronautiques nationales et internationales sont structurées, il a considéré les deux extrêmes du spectre, à partir de conseils d’administration dédiés seulement à la gouvernance jusqu’aux conseils tels le nôtre avec plusieurs aspects de responsabilité, et d’autres options situées entre les deux. Il a considéré plusieurs façons différentes de nommer, élire ou sélectionner les membres du Conseil et il a regardé à plusieurs différentes manières d’adresser le besoin de représentation régionale. Notre consultant, Inge Hansson, possède une vaste expérience en gouvernance d’organisations à but non lucratif et il s’est avéré très utile pour guider le travail du GTG.

Le GTG a ensuite fait rapport de son travail au Conseil avec un nombre de recommandations et d’alternatives dans tous les domaines et il a demandé au Conseil de prendre certaines décisions fondamentales afin que le GTG puisse continuer à développer des choix. Deux décisions importantes ont été prises à ce stade. Le Conseil a senti que c’était important de retenir le processus démocratique régional d’élire des directeurs qui donne aux membres un accès direct au Conseil sur une base régionale. Toutefois, le Conseil sent que le processus d’attirer et de nominer les candidats a besoin d’être amélioré. Deuxièmement, le Conseil a fortement senti que le rôle des directeurs de représenter la COPA dans les régions devrait demeurer avec les directeurs élus, mais une meilleure définition de ces rôles était requise.

Avec celles-ci et certaines autres directions du Conseil étant établies, le GTG a continué son travail visant à développer de meilleurs processus et définitions pour fins ultérieures de recommandation au Conseil. Le GTG s’est ensuite concentré sur le développement d’une meilleure structure du Conseil afin de rendre le travail de gouvernance plus efficace et efficient, et sur le développement d’une description de tâche d’un directeur afin que le travail régional des directeurs soit clairement documenté et ceci sera disponible aux futurs candidats afin que les membres qui posent leur candidature puissent précisément savoir ce que l’on attend d’eux.

Le GTG a depuis développé la description de tâche du directeur et un  modèle détaillé pour tous les termes de référence (TR) des comités permanents. Deux comités permanents ont été établis à l’aide des nouveaux TR: un Comité de gouvernance et un Comité de planification stratégique renouvelé. Le Comité de gouvernance en est un important et il est responsable de faire des recommandations au Conseil afin d’assurer que la bonne structure de gouvernance soit en place pour que la COPA puisse opérer efficacement et puisse rendre des comptes. Il continuera le travail du GTG une fois que leur terme sera terminé en juillet 2011. Au moment d’écrire ces mots, le GTG travaille présentement sur les TR de deux autres comités qui seront soumis pour l’approbation du Conseil lors de sa prochaine réunion.

Ceci ne semble peut-être pas représenter beaucoup, mais le GTG a créé une fondation solide au Comité de gouvernance pour continuer à développer des améliorations à l’efficacité du Conseil, sur une base permanente. Beaucoup de travail a été accompli qui pourra être référé pour des améliorations continues. L’espoir est que, avec l’aide d’une structure de comité solide et surveillée, les directeurs seront capables d’exercer une bonne gouvernance pour la COPA et ils seront aussi effectifs en tant que représentant régionaux.

Votre Conseil a jeté un bon coup d’oeil au processus et il a commencé à faire des améliorations continues qui le rendra efficace à diriger la plus grosse organisation aéronautique au Canada durant les prochaines 10 années. Je planifie de vous fournir d’autres mises à jour au cours de la prochaine année.

En attendant, continuez à faire tourner votre hélice.