SEARCH What's New

Nouvelle Escadrille COPA à Dunvegan, Alberta

 

L e mois dernier, j’ai eu le plaisir de visiter Dunvegan. Pas le Château Dunvegan sur l’Île de Skye en Écosse, même si j’aimerais beaucoup aller là un jour. J’ai fait un voyage à Dunvegan, Alberta, en plein coeur de la fameuse région de la Rivière de la paix en Alberta. Ma mission était de rencontrer et de souhaiter la bienvenue à notre toute nouvelle Escadrille COPA 174 de Dunvegan.

Grâce à l’hospitalité de tous ceux et celles qui étaient là et spécialement d’Ian Macdonald, le Capitaine de l’Escadrille 174, ce voyage a été très intéressant et très agréable, en dépit de la température de -30 degrés Celsius.

Dunvegan n’est pas une ville mais une région. Elle se trouve sur les rives de la puissante Rivière de la Paix (Peace River) qui descend des Montagnes rocheuses de la Colombie-Britannique, traverse le nord de l’Alberta, entre dans le Grand Lac des Esclaves (Great Slave Lake) et se dirige ensuite au nord vers l’Océan Arctique via la Rivière Mackenzie et le Delta du Mackenzie.

Maintenant un site historique national et un parc provincial, Dunvegan est le site d’un des premiers postes de traite des fourrures et un des premiers centres de missionnaires de l’Alberta qui remonte jusqu’en 1805. Le peuple Dunneza (Castor) des Premières Nations a été parmi les premiers habitants de cette région avec les premiers explorateurs européens passant à travers la région durant les années 1700.

En 1805, Archibald Norman Macleod a établi un poste de traite qu’il a nommé Dunvegan, d’après le château ancestral de sa famille en Écosse. Dunvegan est ensuite devenu un poste de traite de la Compagnie de la Baie d’Hudson et il est demeuré en opération jusqu’en 1918.

Dunvegan est aussi le site d’un des plus longs ponts suspendus au Canada. Au milieu des années 50, le Gouvernement de l’Alberta a décidé de remplacer le service de traversier, qui était là depuis longtemps sur la Rivière de la paix, par un pont afin d’accommoder la demande croissante pour un accès routier à l’année longue entre la Cité de Grande Prairie sur la rive sud et les villes de Fairview et de Peace River sur la rive nord de la rivière. À cause des eaux rapides, des embâcles de glace en hiver, et du fond très vaseux de la rivière, on a décidé que seul un pont suspendu ferait l’affaire.

Avec un enjambement principal de 1,800 pieds et une longueur totale de 2,375 pieds, le pont suspendu de Dunvegan a été construit entre 1956 et 1960. Si vous êtes intéressé(e) par la construction des ponts, vous trouverez un excellent vidéo sur YouTube intitulé “Spanning the Peace: the Dunvegan Bridge.”

L’Escadrille COPA de Dunvegan est actuellement basée à Fairview, environ 27 kilomètres au nord du pont de Dunvegan sur la Route No. 2. Là, j’ai fait une présentation à l’Escadrille COPA 174 à l’Hôtel Dunvegan Inn, dans une salle de conférence gracieusement fournie par l’hôtel.

La journée suivante, j’ai été invité à faire une présentation sur la valeur de l’Aéroport de Fairview à la Chambre de commerce de Fairview. On m’a dit que la présentation a été bien reçue et que plusieurs dans la salle ont trouvé le matériel très révélateur.

Avec l’Escadrille COPA qui débute et la présentation de diverses activités à l’aéroport, nos membres locaux ont bon espoir d’obtenir plus de support de la part de la Ville de Fairview.

J’avais entendu parler d’un Canso qui était en train d’être restauré à quelque part dans cette région. J’ai donc été ravi lorsque Ian Macdonald m’a dit qu’il était justement ici à Fairview et qu’il avait arrangé une visite pour moi. Et il arrive que plusieurs des membres de l’Escadrille COPA 174 sont impliqués dans ce projet qui est sous la gouverne de Don Wieben, et le travail est exécuté sur sa ferme juste en dehors de la ville.

“Le Canso PBY-5A C-FNJE a débuté sa vie en tant qu’avion de la RCAF (en anglais: Royal Canadian Air Force) No.11094 et il a volé pour la première fois en 1943 comme bombardier patrouilleur durant la Deuxième Guerre Mondiale. Après la guerre, il a été converti pour usage civil, principalement comme avion citerne pour aider à combattre les feux de forêt d’abord à Terre-Neuve et plus tard dans l’ouest du Canada. En 2001, pendant qu’il combattait des feux dans la région d’Inuvik, TNO, il a commencé à prendre de l’eau pendant qu’il faisait le plein d’eau et il est allé par le fond dans environ 100 pieds d’eau. Il a été remonté à la surface et tiré jusqu’à la rive nord est du Lac Sitidgi où les moteurs ont été enlevés et récupérés. L’avion, d’après le réseau Aviation Safety Network, a été rayé du registre.”

Il y a quelques années, Don Wieben et quelques uns de ses amis ont formé la FARS (en anglais: Fairview Aircraft Restoration Society) avec comme mission de recouvrer le Canso du Lac Sitidgi dans les Territoires du Nord-Ouest, de l’emmener à Fairview et de le restaurer en condition de vol. L’opération de récupération a pris place en août 2008 et ils ont travaillé fort à ce projet depuis ce temps.

Don m’a donné un tour du projet et j’ai été abasourdi de la condition du Canso. À regarder à l’intérieur de la carlingue, qu’ils n’ont pas encore nettoyé, cela n’a pas semblé pire que si elle avait été envoyée sous l’eau puis laissée là sur le bord du lac pendant 10 ans. Le Canso était à l’époque opéré par Buffalo Airways (de la série télévisée Ice Pilots) au moment où il a décidé d’aller prendre une baignade mais il était encore aux couleurs vert et orange du Service de foresterie de Terre-Neuve et Labrador.

Vous pouvez voir un grand nombre de belles photos et des vidéos de la récupération au site internet suivant de la FARS: www.savethecanso.com . Ils recherchent des morceaux et des dons alors S.V.P. visitez leur site internet.

Comme vous pouvez le constater, j’ai eu une excellente visite à Dunvegan et Fairview. J’encourage quiconque volant vers la région de la Rivière de la paix dans le nord de l’Alberta de planifier un arrêt à Fairview. Vous aimerez la visite avec l’Escadrille COPA 174 et ils seront heureux d’arranger pour vous une visite du projet Canso.

Consultez l’information au sujet de l’Aéroport Fairview dans la section “Places to Fly” sur le site internet de la COPA à www.copanational.org . Leur deuxième rendez-vous aérien et déjeuner annuel des années récentes est prévu le dimanche, 24 juillet 2011, et le rendez-vous célèbrera le 65ième anniversaire de l’Aéroport de Fairview. J’espère de vous voir là-bas.

En attendant, continuez à faire tourner votre hélice.