SEARCH What's New

Volez plus souvent, aidez à garder l'aviation personnelle vivante et en santé

 

Ce mois-ci, j'aimerais parler de vol plutôt que des défis au vol.

Je viens juste de finir de lire la chronique de Garth Wallace dans l'édition de juin du journal COPA Flight. Je suis certain que vous l'avez tous lu. Si vous êtes un vrai aviateur, vous lirez la chronique de Garth bien avant de lire la mienne. Garth se décrit lui-même comme un aviateur humoriste, et il l'est certainement. Comment pourrait-il autrement passer à travers trente quelques années comme instructeur de vol et être encore passionné d'aviation! 

Dans sa chronique de juin, Garth parle des raisons pourquoi nous aimons voler. Même s'il met une touche comique à tout, ses commentaires sont toujours à propos. Merci Garth de nous rappeler de ne pas prendre la vie trop au sérieux et de garder la passion bien vivante.

Ce printemps, je me suis dit, avec plus d'emphase que durant les dernières années, que j'allais participer au plus grand nombre possible de rendez-vous aériens. À partir de la dernière fin de semaine de mai, j'ai réussi à me rendre à cinq rendez-vous durant une période de cinq semaines. Ce qui est pas mal bon quand on considère qu'une fin de semaine a été complètement ruiné du côté météo.

Ce serait bien si je pouvais dire que j'ai eu plus de temps disponible cette année, mais avec la baisse de l'économie, je travaille plus fort que je ne l'ai fait durant les dernières dix années. Néanmoins, j'en suis venu à la réalisation que la seule chose aussi certaine que la mort est le fait que nous allons perdre nos certificats médicaux bien avant d'être prêt, et je ne veux pas un jour regarder en arrière et dire que je n'étais pas prêt.

Donc pour le reste de l'été, la météo a besoin d'être bonne parce que je vais être là à brûler beaucoup de 100LL avant que les prix remontent de nouveau.

Je suis à écrire ceci en date du 5 juillet, le jour suivant le 18ième rendez-vous déjeuner annuel de Chestermere-Kirkby (je n'ai pas compté celui-ci parce que j'étais déjà là). 

Nous avons eu seulement 14 avions qui sont venus, dû à NAV Canada qui prévoyait un temps pluvieux qui ne s'est jamais matérialisé. Mais il y a eu beaucoup de gens qui sont venus en auto. Nos cuisiniers ont servi environ 100 plats de crêpes et saucisses (eh, quoi d'autre?). 

Au lieu de charger pour le déjeuner, j'obtiens des commanditaires pour couvrir le coût de la nourriture et je met ensuite une boîte de dons avec une pancarte (plusieurs actuellement) demandant aux gens de donner au Fonds spécial d'action plutôt que de payer pour le déjeuner. Cette année, nous avons collecté 327,75 $ pour le FSA. 

Ceci est quelque chose que je n'ai pas vu à aucun des rendez-vous aériens auxquels je suis allé jusqu'à présent cette année. J'aimerais encourager les escadrilles COPA et les clubs de vol à faire la même chose. Même si vous chargez pour le déjeuner, il n'y a pas de mal à demander pour des dons au FSA. Ceci est un bien meilleur moment pour demander que lorsque les gens ne sont pas en train de voler.

De plus, bien des rendez-vous aériens ont plein de gens non pilotes qui viennent de la communauté environnante. Pourquoi pas mettre une pancarte disant ceci: "Aidez à garder l'aviation personnelle en vie et en santé en donnant au Fonds spécial d'action de la COPA." Après tout, ils voudraient peut-être revenir de nouveau l'année prochaine.

Cette année, j'ai le sentiment qu'il y a plus de "fièvre de l'aviation" qui se promène que durant les années précédentes. Étant curieux, je me suis dit qu'une manière simple de mesurer serait de comparer le nombre d'évènements aériens énumérés dans la chronique "Over the Horizon" du journal COPA Flight. Puisque le mois de juin représente le début officiel de la saison de rendez-vous aériens, j'ai décidé de compter le nombre d'évènements énumérés dans l'édition de juin de COPA Flight de cette année comparé à l'an dernier. Oui, je conserve mes éditions de COPA Flight pendant au moins une année afin de me permettre de retourner en arrière et de jeter un coup d'oeil sur certaines choses, comme dans ce cas-ci.

En juin 2008, il y avait 131 évènements énumérés, desquels 38 (soit 29%) qui étaient des évènements d'escadrilles COPA (identifiées par des ailes COPA au dessus de chaque annonce).  En juin 2009, il y avait 146 évènement inscrits. J'ai pensé que cela pouvait juste être à cause de l'année 2009 qui souligne le centenaire de l'aviation au Canada, mais quand j'ai compté les évènements des escadrilles COPA, le nombre avait augmenté à 44 (soit 30%).

Donc j'étais correct de penser qu'il semble y avoir plus d'activité à travers le pays cette année en plus des évènements spéciaux du centenaire. Je serai intéressé à répéter cette comparaison l'an prochain.

En attendant, voyez si vous pouvez briser votre record personnel de rendez-vous aériens cette année, et continuez à faire tourner cette hélice.