SEARCH What's New

La sécurité en GA à l'étude

TC Questionnaire - click here

Par Kevin Psutka

Le juin 11 2010

 

La COPA a été très impliquée dans les comités techniques et les groupes de travail à Transports Canada (TC) depuis les attaques terroristes du 11 septembre. À la première réunion en octobre 2001 pour discuter quelles mesures améliorées devraient être mises en place, ce qui a résulté dans des mesures telles que les portes renforcées des cabines de pilotage, la vérification accrue des passagers et les passes d'accès restreint à sécurité améliorée, le besoin pour une sécurité accrue en aviation générale (en anglais: General Aviation ou GA) a été mentionné, discussion pour laquelle la COPA était préparée.

Au moment de la première réunion, notre contrepartie aux États-Unis avait déjà développé une liste de mesures volontaires et j'ai soumis cette liste pour des fins de considération. En 2002, lorsque la FAA (en anglais: Federal Aviation Administration) a formellement accepté les mesures volontaires, nous les avons encore une fois soumis pour fins de considération. La sécurité en GA n'a pas été formellement discutée principalement à cause de l'effort qui était mis sur le sujet des opérations de lignes aériennes où semblait être la priorité.

Les efforts de la COPA aux réunions de la sécurité ont été de rappeler aux participants que l'approche de style « tout en un » ne peut pas fonctionner en GA, spécialement aux aéroports où la GA et les lignes aériennes opèrent au même endroit. Nous avons intensément plaidoyé pour définir des endroits aux aéroports qui soient séparés des opérations de lignes aériennes où des mesures de sécurité différentes s'appliquent.

Afin de faire notre part pour améliorer la sécurité, la COPA a rappelé périodiquement à ses membres d'utiliser le gros bon sens pour protéger leur avion et nous aider à demeurer hors des manchettes. Par exemple, lorsqu'un individu troublé a décidé de voler un avion à Thunder Bay et de voler vers le sud avec l'espoir d'être descendu en vol, nous avons rappelé à nos membres la presse négative qui tombe sur notre secteur lorsqu'un avion peut être facilement volé et nous avons produit une liste de vérification de mesures de sécurité, incluant le fait de garder les avions barrés et les clés placées en lieu sûr.

Avec le temps qui passe et les agences crées telles que la TSA (en anglais: Transportation Security Administration) mise en place aux États-Unis, la sécurité en GA a été formalisée par étapes progressives, en culminant avec les lignes directrices de sécurité endossées par la TSA qui ont été développées avec des organisations telles que la AOPA (en anglais: Aircraft Owners and Pilots Association).

Il y a quelques implications règlementaires aux États-Unis, telles que des restrictions à propos de l'entraînement de pilotes étrangers, mais les mesures sont en grande majorité de nature volontaire afin d'encourager les propriétaires d'avions à faire preuve de gros bon sens et à être vigilants.

Au Canada, à l'exception du nouveau format des licences de pilotage, de la sécurité améliorée aux centres de service aéronautique et aux écoles d'aviation et de l'information périodique de conscientisation, il n'y a pas eu d'amélioration formelle de règlementation dans notre secteur.

Même si on pourrait argumenter que rien de plus n’est nécessaire, néanmoins notre gouvernement perçoit notre secteur comme un véhicule potentiel pour les terroristes. La COPA a récemment rencontré le personnel de la Politique de sécurité aéronautique de TC qui a été mandaté pour examiner le besoin de règlementer notre secteur.

Le résultat de cette réunion a été un accord afin de promouvoir une étude de TC pour obtenir vos inquiétudes en matière de sécurité et les mesures de sécurité que vous employez.

S.V.P. soumettez le résultat de votre sondage directement à Transports Canada. TC Questionnaire - click here

Ceci représente une opportunité pour votre participation directe dans la discussion au sujet des mesures améliorées de sécurité pour notre secteur de l'aviation.