SEARCH What's New

Impact de la séquestration sur les voyages aux É.-U.

 

Je n'avais jamais entendu parler du mot séquestration avant que la condition fiscale américaine ne résulte en des mesures visant à réduire les dépenses. Même si en général la séquestration n'affecte pas le Canada, certains services du gouvernement américain dont nous avons besoin, comme les Douanes, sont en train d'être réduits.

Tout en notant que les membres continuent à voler au-delà de la frontière et étant donné que la migration annuelle à Oshkosh va créer de la pression sur le système puisque des centaines d'avions traversent la frontière durant une courte période de temps, je me suis demandé quel sera l'impact sur les voyages en avion privé.

Une histoire provenant de l'AOPA (en anglais: American Owners and Pilots Association) a attiré mon attention:

http://www.aopa.org/flightplanning/articles/2013/130325pilots-wait-hours-to-clear-customs.html?cmp=CMP=News:S2T 

J'ai donc cherché sur le site de la Customs and Border Protection (CBP) américaine pour tout indice par rapport à ce qui pourrait survenir à notre frontière avec les É.-U. et j'ai trouvé une liste de questions et réponses (en anglais: Frequently Asked Questions ou FAQs): http://www.cbp.gov/xp/cgov/newsroom/advisories/info_seq_cbpops/seq_faq.xml 

J'ai aussi trouvé une lettre de la CBP: http://www.cbp.gov/linkhandler/cgov/newsroom/advisories/info_seq_cbpops/trade_travel_letter.ctt/trade_travel_letter.pdf 

Tel que recommandé dans la lettre, j'ai contacté M. Eric Rodriguez, Gestionnaire de programme, Aviation générale, Bureau des opérations, Quartier général de la CBP, une personne avec qui j'ai travaillé pendant plusieurs années dans les programmes et questions de douane.

Il n'a pas pu me conseiller sur ce qui pourrait arriver aux différents ports aériens d'entrée, mais il a répété ce qui est mentionné sur le site de la CBP: "Tous les changements dans les heures de service seront spécifiques à chaque port d’entrée et seront déterminés au niveau local."

Donc, nous n'avons aucune idée si ou à quel point des problèmes pourraient survenir tels que ceux qui ont été rapportés le long de la frontière sud, mais il paraît que les décisions demeurent au niveau local puisque chaque port d'entrée compose avec ses propres contraintes.

Notre recommandation aux membres est de prévoir la possibilité de délais significatifs.  Comme nous l'avons toujours mentionné, vous devez contacter directement le CBP au port d'entrée que vous entendez utiliser. Ceci est en plus du rapport eAPIS (en anglais: Electronic Air Passenger Information System) que vous devez remplir en ligne pour entrer ou sortir des É.-U.

Vous devriez être flexible afin d'accommoder les restrictions dans les heures d'opération et disposé à faire des compromis pour, à titre d'exemple, arriver lorsque d'autres avions seront là afin qu'un seul voyage à l'aéroport soit nécessaire pour les officiers du CBP ou aller à un autre aéroport où les délais seraient moindres. De toute manière, ne planifiez pas votre voyage pour que vous soyez dépendant d'une rotation rapide avec les Douanes.

Soyez conscient que le besoin demeure pour vous et vos passagers de rester dans l'avion jusqu'au moment où un officier du CBP arrive et vous donne la permission de sortir.  Autrement, vous vous exposez à une pénalité.

De plus amples informations quant au sujet de traverser la frontière peuvent être consultées dans le Guide COPA des opérations transfrontières, dans la Section des membres seulement à notre site internet: http://www.copanational.org/guides.cfm.

Et pour plus d'information au sujet du Programme eAPIS américain, S.V.P. consultez le site internet suivant: http://www.cbp.gov/xp/cgov/travel/private_flyers/private_flyers/