SEARCH What's New

Incertitude résolue au sujet des pistes de Banff, Jasper

 

Les amendements tant attendus des Règlements d'accès des avions dans les Parcs nationaux ont été publiés dans la Gazette (et sont devenus loi) le 13 février, voulant dire que Banff et Jasper continuent d'être disponibles à des fins d'urgence/de diversion et Jasper est disponible à un usage récréatif non commercial.

Ceci est la fin d'un très long processus qui a débuté au début des années 80 lorsqu'une initiative ambitieuse a été amorcée par Parcs Canada (Études des Parcs des quatre montagnes) pour réviser toutes les activités dans les parcs et déterminer lesquelles ils considéraient comme ayant un impact négatif sur l'environnement et la faune.

L'étude a conclu que les pistes de Banff et Jasper devraient être fermées. Parcs Canada a commencé par pénaliser les pilotes pour avoir atterri parce que c'était leur opinion que le Surintendant du parc avait l'autorité d'interdire l'utilisation de la piste. Des appels au tribunal lancés par le groupe Alberta Aviation Council en 1988 ont résulté en une annulation des pénalités.

La COPA a donné 2 000$ envers les dépenses légales impliquées dans cette dispute en cour des règlements et elle a aussi envoyé des lettres pour supporter la rétention des pistes à Transports Canada et à Parcs Canada.

L'incertitude au sujet du statut des pistes a continué, culminant en 1997 lorsque les Règlements d'accès par avion ont été amendés pour formellement fermer les pistes et des pénalités ont subséquemment été imposées à des pilotes de la région pour avoir utilisé la piste de Banff.

La COPA a été très impliquée à défendre les pilotes et à promouvoir et ensuite participer au très long Processus exhaustif d'évaluation environnementale qui a éventuellement mené à la décision du Ministre des parcs nationaux de rétablir les pistes dans les règlements.  Nonobstant sa décision et sa direction, des efforts additionnels ont été requis pour garantir que les ordres du Ministre soient exécutés.

Voici les rapports du Président du Conseil d'administration de la COPA (en anglais et en français) publiés par l'ancien Président du Conseil Bob Kirkby qui résument les problèmes, le processus et les progrès envers nos objectifs.

Mars 2009
www.copanational.org/ChairMar09.cfm
www.copanational.org/ChairMar09Fr.cfm
Août 2010:
www.copanational.org/ChairAug10En.cfm
www.copanational.org/ChairAug10Fr.cfm
Décembre 2011:
www.copanational.org/ChairDec11En.cfm
www.copanational.org/ChairDec11Fr.cfm

L'annonce dans la Gazette (qui débute à la page 321, voir:

www.gazette.gc.ca/rp-pr/p2/2013/2013-02-13/pdf/g2-14704.pdf ) confirme que les pistes ont été remises en liste et elle détaille ce qui est permis à chaque piste.

Les pistes continuent d'être disponibles pour des urgences et des diversions, tel que défini dans l'annonce, et les pilotes auront besoin de contacter le Surintendant du parc pour quitter soit Banff ou Jasper après avoir atterri pour une urgence ou une diversion. En plus, Jasper est disponible pour une utilisation récréative non commerciale mais un permis doit être obtenu.

L'annonce mentionne «l'aménagement d'un kiosque d'auto-inscription et de perception des droits.» Les frais annoncés sont de 5$ par jour, 50$ annuellement pour les non-résidents (ceux qui ne sont pas de la région mais qui visitent régulièrement) et 100$ annuellement (incluant les frais de stationnement à long terme) pour les résidents.

Parcs Canada doit maintenant amender le Supplément de vol Canada, produire du matériel éducationnel tel que mentionné dans l'annonce et doit aménager un kiosque d'auto-inscription et de perception des droits à Jasper. Si vous avez des questions au sujet de l'utilisation des pistes, S.V.P. contactez Banff au numéro 403-762-1510 ou Jasper au numéro 780-852-6155.

Nous espérons organiser un rendez-vous aérien à Jasper plus tard cette année pour célébrer cet accomplissement et nous travaillerons avec le personnel du parc. Surveillez notre calendrier des évènements «On The Horizon» pour plus de détails, voir: www.copanational.org/On%20the%20Horizon.cfm

Nous sommes aussi heureux de voir que le vol en parapente non motorisé et en deltaplane est autorisé et que des opportunités d'atterrissage additionnelles sont fournies dans le Parc national Nahanni.

L'inquiétude de longue date de la COPA était envers la sécurité du public voyageur le long de deux importantes routes aériennes dans les montagnes. La COPA a prouvé, par le biais d'une étude météorologique (financée par les dons des membres de la COPA au Fonds Liberté de voler, voir:

www.copanational.org/specialaction.cfm ) que la météo imprévisible pourrait piéger les pilotes. Nos inquiétudes ont été opposées par les environnementalistes.

Nous sommes heureux de constater quelques puissantes déclarations dans cette annonce.

«Des études ont démontré que la fermeture des pistes d’atterrissage de Banff et Jasper augmenterait les risques pour les pilotes et pour la sécurité aérienne.»

«La réouverture de la piste d’atterrissage de Banff pour des situations d’urgence et de déroutement d’aéronefs combinée à la mise en œuvre des mesures proposées en matière de gestion devrait créer les conditions requises ayant trait aux déplacements de la faune, à la dynamique prédateurs-proies, aux écosystèmes des prairies et à la sécurité des pilotes.»

«La réouverture de la piste d’atterrissage de Jasper pour des situations d’urgence, de déroutement et pour l’usage d’aéronefs récréatifs non commerciaux n’aura pas d’effet environnemental négatif important à l’échelle locale et régionale, dans la mesure où seront prises certaines mesures d’atténuation.»

Transports Canada est resté dans l'ombre à travers tout ce processus, à l'exception d'avoir envoyé un observateur durant le processus d'évaluation environnementale. Les Ministres des transports successifs ont maintenu, malgré la forte évidence que des pistes de diversion dans les passes de montagnes étaient nécessaires, que la décision concernant le besoin des pistes demeurait une décision de Parcs Canada. La sécurité du public voyageur a été débattue seulement par la COPA et les volontaires d'autres organisations, conjointement avec le financement de notre Fonds Liberté de voler.

Au risque d'oublier quelqu'un, je veux démontrer à nos lecteurs qu'il a fallu un effort considérable de la part de plusieurs volontaires et organisations en support aux efforts de la COPA. De réussir face aux multiples problèmes de notre secteur, cela demande l'aide de biens des gens.

Bryn Thomas et le regretté Dan Bowen du Club de vol de Jasper et Bernie Schiesser et Howard Srigley du Club de vol de Banff ont été de l'avant pour tester l'interdiction d'atterrir aux deux pistes. Avec le support du Fonds Liberté de voler de la COPA, nous avons réussi à mettre les fermetures en suspens et l'action en cour a servi de point de départ à une Évaluation environnementale complète qui a démontré le besoin sécuritaire des pistes.

Les participants dans ce processus ont inclus le Club de vol de Jasper (Bryn Thomas et Tom Bell), le Club de vol de Banff (Bill Clark), Bob Kirkby (Directeur et Président du Conseil d'administration de la COPA) ainsi que plusieurs membres COPA qui ont fourni leurs expériences d'urgence et de diversion durant la portion d'évaluation du risque à la sécurité aérienne de l'Évaluation environnementale.

Lorsque le Ministre Baird a décidé que les pistes demeuraient ouvertes, des ébauches d'amendements règlementaires ont été sujettes à une période de commentaires publics. Il y a eu plusieurs membres COPA qui ont pris le temps de fournir leurs commentaires.  Ceci a servi à appuyer la position de la COPA et cela a probablement joué un rôle clé lors du passage de l'ébauche à la formulation finale.

D'autres personnes qui ont été impliquées dans cet effort incluent Bram Tilroe et Ken Beleshko avec Aviation Alberta www.aviationalberta.com ; Richard Leavens et Monica Andreeff avec l'Association for Mountain Parks Protection and Enjoyment www.amppe.org ; l'ancien Ministre des Transports et Premier Ministre du Gouvernement de l'Alberta Ed Stelmach et son personnel; les Membres du Parlement Rob Merrifield, Myron Thompson et Blake Edwards; et le Conseiller légal Shawn Beaver.

Des remerciements spéciaux vont à l'ancien Président du Conseil d'administration de la COPA Ken McNeill pour son rôle de leader, et à l'ancien Président du Conseil d'administration Bob Kirkby, qui a maintenu une pression soutenue au niveau local et qui continue à faire de l'excellent travail en vue de passer des règlements vers l'enregistrement et le processus de paiement de frais à Jasper.

Merci à tous ceux qui sont venus à l'avant pour aider à sécuriser le futur de ces pistes.